NOUVELLES

Résidence intermitente en micro-édition, Centre SAGAMIE, Alma, février à mai 2024

La résidence de micro-édition offre la possibilité de réfléchir la publication en tant qu’espace autonome de création. L’artiste est invitée à expérimenter sur place en développant autant le contenu littéraire que l’objet/livre lui-même. Ce moment de recherche laisse place à l’innovation, aux pratiques transversales et aux hybridations. Dans ce contexte, Nathalie Lavoie revisite son travail de photographie florale, transformant l’image initiale pour créer des photos de fleurs inédites qui magnifient leur caractère mystérieux, et qu’elle reproduit ensuite aux crayons de couleur comme complément graphique. Des textes poétiques de Susie Lévesque accompagnent le tout.

« Le célèbre naturaliste Darwin estimait qu’il y avait un « mystère abominable » dans l’évolution des fleurs, à l’époque où il cherchait à comprendre l’origine et la rapide diversification des plantes à fleurs partout sur la planète. Bien que leurs secrets se dévoilent depuis peu, elles restent toujours aussi fascinantes, car sous leur apparence fragile se cache une redoutable efficacité adaptative. On irait même jusqu’à dire qu’elles déjouent les limites du possible. Et si, à leur contact, j’acquérais une adaptabilité à la vie ? Serait-ce là la source de mon attrait pour le végétal ? » Nathalie Lavoie


Photos : Nathalie Lavoie

Publication dans le numéro 26 : MORALE de la revue Zone Occupée, hiver 2024

Une série photographique relative au projet Un micro dans ma cour est publiée en format Web et en version papier dans Zone Occupée ; une revue d’art et de culture actuelle biannuelle qui présente et analyse le travail des artistes de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Au-delà du simple magazine, elle s’impose comme outil de référence autant pour les jeunes artistes que pour les artistes professionnels qui œuvrent en région éloignée des grands centres.


Relier, résidences partagées en micro-édition au Centre SAGAMIE, Alma, 8 avril au 12 avril 2024

Dans le cadre de résidences d’une semaine axées sur la création, mais aussi sur un territoire de partage, trois artistes du Saguenay-Lac-Saint-Jean sont jumelés à trois artistes des régions de Montréal (Centre Clark), de Québec (VU) et de Gatineau (AXENÉO7). En avril, les artistes sélectionné·e·s seront invité·e·s à réaliser leurs projets personnels de création, tout en partageant leurs concepts de micro-édition, leurs connaissances et leur savoir-faire en collégialité avec leur binôme de résidence. Aussi, Nathale Lavoie est jumelée à Izabelle Desroches, en partenariat avec VU, centre de diffusion et de production de la photographie de Québec.

Dès l’automne 2024, chacun des trois centres partenaires organisera un événement de lancement des deux publications produites par l’artiste de sa région et l’artiste du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui lui est associé.e. De plus, chaque centre réservera une place de choix aux livres de ces deux artistes dans son centre de documentation et/ou sa librairie. Enfin, la Galerie L’Œuvre de l’Autre de l’Université du Québec à Chicoutimi (Saguenay) organisera un lancement conjoint des 6 publications produites au cours du projet.


Finaliste du concours Talents Contemporains, Fondation François Schneider, France, 2021-2022

La Fondation François Schneider a pour ambition de découvrir, d’accompagner et de révéler de nouveaux talents au grand public et de soutenir la création contemporaine sur le thème de l’eau. Chaque année, jusqu’à 1 000 artistes d’une centaine de pays proposent leur candidature. Après sélection d’une trentaine de finalistes par quatre Comités d’experts, le grand jury, présidé par Jean-Noël Jeanneney, choisit au maximum quatre lauréats.

Communiqué de presse [PDF]Oeuvre sélectionnée

>>