Démarche + Bio + CV

Photo : Mélissa Corbeil

Démarche artistique

Ma pratique cherche à établir une relation au monde par l’immédiateté et la durée de l’action créatrice. Pour ce faire, j’ai recours à l’art afin de mieux comprendre différentes réalités qui nous entourent et nous habitent. L’art est conçu comme un outil de connaissance ; connaissance du sensible, connaissance immédiate, connaissance intuitive, connaissance directe. Il devient inséparable d’une démarche de compréhension et de co-naissance, c’est-à-dire un sujet et un monde naissant conjointement. Il en émerge une poésie à la fois brute et délicate.

Je privilégie une esthétique de la monochromie associant les noirs et les blancs dans une variété de tons. Dans le contexte de résidences, de performances et d’expositions, mon intérêt pour le geste de création, le territoire et la notion d’habiter s’allie à des objets et à endroits variés. Que ce soit une église désaffectée (2008), l’empreinte du pinceau (2012-2017), le quadrillage (2012-2014), le lin cultivé (2015), la ligne végétale (2016-2019), la ligne cartographique (2016-2019), le pin (2019), le cabinet de curiosités (2019), un musée scientifique (2020-2021), un jardin (2021-2022) et un centre de plein air (2022), je cherche dans ces circonstances à réaliser des procédés favorisant une relation d’affinité avec la matière.

C’est par les disciplines variées que sont le dessin, le modelage, la vidéo et la photographie, associées à des matériaux tels que l’encre, l’argile et des éléments de la nature, que j’entre en contact avec le milieu dans lequel je vis. Et puisque nous sommes un ensemble de relations et d’intrications qui nous constitue ainsi que notre environnement, je mets l’accent sur la forme processuelle au sein d’installations établissant des liens étroits entre les éléments qui la composent et son espace de diffusion.

Photo : Nathalie Lavoie

Notes biographiques

Nathalie Lavoie est détentrice d’une maîtrise en art de l’Université du Québec à Chicoutimi. Auparavant, elle obtint un baccalauréat multidisciplinaire en anthropologie et en psychologie à l’Université Laval de Québec, ainsi qu’une majeure en histoire de l’art de cette institution. De plus, elle a été coordonnatrice du centre d’exposition Art-image de la Maison de la culture de Gatineau de 1995 à 2000. Cette dernière date coïncide avec un retour dans sa région natale, après plusieurs années en milieu urbain. Elle emménage au Saguenay dans une maison-atelier ancestrale en zone rurale-forestière dans le but de se consacrer à sa pratique artistique. Depuis deux décennies, son travail a été présenté dans diverses expositions individuelles à Toronto (2000), Ottawa (2011), Gatineau (2003), Montréal (2005), Côte-Nord (2017, 2019) et Saguenay (2012, 2017, 2019, 2020, 2021), ainsi que dans des expositions collectives au Canada, en France, en Allemagne et au Chili, notamment à l’Université Humboldt de Berlin (2017). Aussi, des résidences dans différents lieux lui permettent de poursuivre sa recherche à l’étranger. Trois livres sont dédiés à son œuvre. Nathalie Lavoie vit et travaille au Saguenay–Lac Saint-Jean.

CV

Instagram

nathalielavoie100@gmail.com